le chef MICHELANGELO MAMMOLITI

Michelangelo Mammoliti est né non loin d’ici, à Giaveno. Et c’est à Guarene, aux portes d’Alba, qu’il dirige depuis 2014 la cuisine du restaurant La Madernassa, à l’endroit exact où les Langhe fusionnent avec le Roero. Son parcours débute avec le chef Gualtiero Marchesi : d’abord dans le restaurant de ce dernier, l’Albereta, à Erbusco, dans la région de la Franciacorta, puis au Marchesino, un restaurant très prisé. Mais c’est sa rencontre avec Stefano Baiocco, doublement étoilé au Michelin, qui sera déterminante dans la vie de Michelangelo Mammoliti. Ce Stefano Baiocco, dont la Villa Feltrinelli, à Gargnano, est immergée dans les herbes aromatiques, dans les pousses et dans toutes sortes de fleurs comestibles.

C’est un très jeune Michelangelo Mammoliti qui commence ensuite ses pérégrinations en terre de France, pérégrinations qui dureront plus de cinq ans, aux côtés des meilleurs chefs du panorama mondial : Alain Ducasse (qui a réussi l’exploit de gérer en même temps trois restaurants trois étoiles Michelin dans trois pays différents ! et qui, au cours de sa carrière, a reçu globalement 21 étoiles Michelin), Pierre Gagnier, trois étoiles Michelin, et Yannick Alléno, le chef trois étoiles du Pavillon Ledoyen de Paris. C’est à leur côté que Michelangelo Mammoliti, jetant les bases de ce qui sera ensuite sa cuisine, se forge une philosophie qui lui impose de ne jamais oublier ces trois maîtres mots : exigence, excellence et rigueur. Son parcours se poursuit aux fourneaux de Marc Meneau (trois étoiles au Michelin 1984-1999 et de 2004 à 2007) à Saint-Père-sous-Vézelay. Meneau lui transmettra cette profonde passion pour la cuisine, que Michelangelo Mammoliti tente de faire sortir de chacun de ses plats, guidé par le désir de satisfaire les attentes de ses hôtes